Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Définir une minorité dans le Proche-Orient médiéval. L'exemple des Arméniens dans les sources arabes d'époque mamlouke.

Sujet: [SHS:HIST] Humanities and Social Sciences/History, identité, arménien, arménie, arméniens
Auteur: Gilet, Julien
Résumé: Aujourd'hui l'identité arménienne semble définie selon des critères hérités de longue date. Mais l'étude des sources historiques arabes nous donnent une vision plus contrastée des critères mis en avant pour définir un Arménien. Nous souhaitons, dans notre intervention, démontrer ce que peuvent nous apporter les sources arabes de l'époque mamelouke sur l'identité arménienne, trop souvent facilement prédéfinie, dans les études modernes, comme chrétienne et arménophone. Plusieurs critères objectifs semblent définir, pour les auteurs arabes, l'Arménien : la langue arménienne, la religion chrétienne, l'ethnie. Mais tous ces critères ne sont pas mis sur le même plan et ne se recoupent pas pour différents individus. Et de plus ne sont pas toujours utilisés : quand est-il des Arméniens musulmans ? Le critère fondamental, semble-t-il, est un critère de géo-spacialisation. Celui que l'on nomme « al-Armani » (l'Arménien) est un habitant de l'Arménie mais pas nécessairement de l'ethnie arménienne. Là-dessus vient se rajouter un problème. Le Proche-Orient médiéval comprend plusieurs régions appelées Arménie. Une région définie géographiquement (Armînîya) et une région géopolitique (Bilâd al-Arman) qui est une entité mouvante au fil du temps. Nous étudierons enfin comment les auteurs arabes définissent subjectivement les Arméniens en portant un jugement de valeur. Nous prendrons un exemple qui parait au premier abord symptomatique pour finalement ne nous donner qu'une semi-réponse. Nous nous tournerons alors vers plusieurs cas pour peaufiner notre analyse.
Disciplines: Histoire
Régions: Europe centrale et orientale