Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Invisibles ou absents ? Questions sur la présence kurde à Bagdad aux Ve-VIe/XIe-XIIe siècles

Sujet: [SHS:HIST] Humanities and Social Sciences/History, [SHS:HIST] Sciences de l'Homme et Société/Histoire, Kurdes, Kurdistan, Bagdad, ethnicité, nisba, onomastique, prosopographie, émirs, armées, Seldjoukides, Abbassides, nomadisme, soufisme, Suhrawardī, Suhrawardî, Šahrazūrī, Shahrazûrî
Auteur: Van Renterghem, Vanessa
Résumé: Au Ve/XIe siècle, la venue à Bagdad de personnages (lettrés, mystiques, militaires et autres) provenant de zones géographiques à fort peuplement kurde est attestée et s'intensifie même au cours du VIe/XIIe siècle. Ces personnages étaient-ils kurdes ? En l'absence d'identification formelle systématique par les sources de l'époque, plusieurs domaines sont explorés ici afin de préciser la présence kurde à Bagdad au cours de cette période. Les Kurdes étaient nombreux dans les armées seldjoukides puis abbassides, mais aussi au service d'autres souverains irakiens, sous la figure d'émirs (comme le puissant Hazārasb ibn Bankīr) autant que de simples soldats. Les chroniques arabes les désignent également comme étant des Bédouins non-arabes de la steppe. Il est par contre plus difficile de les distinguer dans la sphère urbaine et civile. Plusieurs lignages de lettrés, de juges ou de mystiques bagdadiens, comme les Suhrawardī et les Šahrazūrī, étaient originaires de régions à fort peuplement kurde, sans que l'on puisse trancher de façon absolue quant à leur appartenance ethnique. Ces résultats nous conduisent à relativiser la pertinence de la désignation ethnique dans certains contextes, urbains et lettrés en particulier.
Disciplines: Histoire
Régions: Moyen-Orient