Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Organisations professionnelles et mobilisation en contexte coercitif : le cas jordanien

Sujet: [SHS:SOCIO] Humanities and Social Sciences/Sociology, [SHS:SOCIO] Sciences de l'Homme et Société/Sociologie, syndicats, mobilisation, régime autoritaire, politisation, Jordanie, Proche-Orient, gauche arabe, islamisme, Palestiniens, sociologie de l'engagement, militantisme, engagement politique
Auteur: Larzillière, Pénélope
Résumé: Le fort contrôle des partis imposé par un régime coercitif a transformé les syndicats professionnels en Jordanie en lieu alternatif -et quasi unique- de politisation et de mobilisation. Ils s'appuient sur leur identité professionnelle et leur rôle économique incontournable pour dégager une marge d'action et d'opposition vis-à-vis du régime. Toutefois, celle-ci reste très limitée et renvoie plus à l'expression publique d'opinions politiques qu'à une remise en cause réelle du pouvoir du régime. D'autre part, la nature même de ces organisations qui s'apparentent à des ordres avec adhésion obligatoire pour exercer des professions diplômées tend à réduire les possibilités de conflictualisation sociale. Les trajectoires militantes montrent que les syndicats professionnels apparaissent comme le seul espace où poursuivre un engagement politique après l'université mais aussi qu'une sélection sociale s'effectue qui limite la mobilisation. Ainsi les syndicats professionnels en contexte coercitif, quand ils évitent la corporatisation et l'instrumentalisation par le pouvoir, conduisent-ils à un militantisme élitiste et limité. Ils s'inscrivent également dans une tendance plus générale du militantisme actuel, vers un positionnement " expert " pour la réforme des agendas, plutôt que la remise en cause frontale basée sur un fort mouvement social.
Disciplines: Politique, Sociologie
Régions: Moyen-Orient