Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

L'Etat au Proche-Orient arabe entre communautarisme, clientélisme, mondialisation et projet de Grand Moyen Orient

Sujet: [SHS:GEO] Humanities and Social Sciences/Geography, [SHS:GEO] Sciences de l'Homme et Société/Géographie, mondialisation, Proche-Orient, Syrie, Liban, Jordanie, communautarisme, clientélisme
Auteur: Balanche, Fabrice
Résumé: Dans l'ouvrage de référence que constitue le Proche-Orient éclaté, l'historien libanais Georges Corm, nous explique que cette région du monde se trouve dans un processus historique de fragmentation étatique. Le Liban est l'archétype de ce phénomène. L'Etat libanais a disparu durant la guerre civile (1975-1990) au profit de milices pour réapparaître sous contrôle étranger au début des années 1990. Mais la fragmentation territoriale sur des bases communautaires et claniques demeure une réalité forte que la « reconstruction du Liban » n'a pas réussi à faire disparaître. La Syrie apparaît davantage comme un Etat centralisé et solide, exempte de problèmes communautaires. Cette vision est trompeuse car les clivages communautaires existent. Ils sont simplement cachés par le régime baathiste, qui masque son caractère alaouite par la négation du communautarisme alors qu'il est le socle politique dont Bachar El Assad a hérité. Mais aujourd'hui, la communauté alaouite ne bénéficie plus des mêmes privilèges que par le passé. L'intégration économique de la Syrie dans la sphère des pétromonarchies du Golfe profite davantage à la bourgeoisie sunnite envers laquelle le régime de Bachar El Assad multiplie les ouvertures. Quant à la Jordanie son homogénéité ethnique semble la préserver du processus de fragmentation sur des bases communautaires, mais non de la montée d'une opposition islamiste qui investi les collectivités locales. Dans les trois pays sur lesquels portent plus précisément cette étude, l'action des Etats est de plus en plus réduite par la permanence des modes d'organisation communautaire au sens large qui s'expriment officiellement au Liban, officieusement en Syrie et en Jordanie, ainsi que par la mondialisation économique. A terme cette déliquescence interne de l'Etat et le projet de Grand Moyen Orient américain peuvent conduire à des partitions territoriales.
Disciplines: Géographie, Histoire
Régions: Moyen-Orient