Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Analyse diachronique de la fragmentation des forêts du Liban

Sujet: [SDU] Sciences of the Universe, [SDU] Planète et Univers, fragmentation des forêts, télédétection, paysage, Liban
Auteur: Jomaa, Ihab
Résumé: Les forêts du Liban ont fait l'objet de nombreux travaux depuis le milieu du XIXéme siècle. En particulier, des cartes forestières ont régulièrement été réalisées depuis 1965. Nous proposons de reprendre l'ensemble de ces données, de les compléter par des images satellites récentes (MSS 1972, TM 1989, Spot5 2003) puis de développer des outils susceptibles de caractériser l'évolution des forêts du Liban durant ces 50 dernières années.<br />Une analyse critique de l'ensemble des sources qui prend en compte leur mode de constitution a permis de constituer un référentiel géographique et sémantique commun pour comparer les cartes et les images satellites. Une modélisation des paysages reposant sur plusieurs indices fondés sur la caractérisation de « patches » est utilisée pour évaluer l'emprise du développement urbain, les processus de dégradation/régénération, l'impact des facteurs abiotiques (topographie, pédologie, ...), les pratiques agricoles, le rôle des routes ... sur la fragmentation des îlots forestiers.<br />Les forêts du Liban apparaissent clivées en deux grandes entités : la zone côtière et la zone intérieure. En zone côtière, les peuplements de chênes sont denses et présentent une bonne régénération durant la période étudiée tandis qu'en zone intérieure, ils témoignent d'une importante dégradation due à la création de carrières ou à un déboisement laissant la place à des cultures et à des espaces herbacés. Les forêts de Genévriers semblent fortement dégradées sur l'ensemble du territoire bien que leur type de formation arborée lâche permette mal de quantifier leur évolution
Editeur: Université Paul Sabatier - Toulouse III
Disciplines: Foresterie, Télédétection
Régions: Moyen-Orient