Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Uretère pelvien et chirurgie endoscopique en gynécologie

Sujet: laparoscopic surgery; iatrogenic ureteral injuries; prevention
Auteur: TAKPARA, I.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, BOROTCHIVILI, R.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, MASSON, F. N.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND, CANIS, M.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, POULY, JL.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, MAGE, G.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, HERMABESSIERE, J.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,, BRUHAT, MA.; Service du Professeur M.A. BRUHAT, GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE, Polyclinique HOTEL-DIEU CLERMONT-FERRAND,
Résumé: L’uretère pelvien reste une préoccupation majeure de l’opérateur au cours d’une intervention pelvienne. Dans cette étude, nous rapportons notre expérience en coeliochirurgie et le risque de traumatisme urétéral. Du Ier Janvier 1989 au 31 Décembre 1995, nous avons colligé 6 cas de traumatisme urétéral, pour 700 hystérectomies, et 1200 kystectomies. Soit un risque de 6/1900 (0,31 %) pour le total des interventions. Nous avons 5 cas de traumatisme urétéral pour 70.0 hystérectomies, 5/700=0,71 %) et 1 cas pour 1200 kystectomies (1/1200) soit 0,06 %. Le risque du traumatisme urétéral est plus fréquent avec l’hystérectomie mais plus grave avec la kystectomie dans notre série de six cas. Le meilleur traitement de ces traumatismes demeure la prévention. La connaissance des indications et contre-indications et des limites de la coeliochirurgie, le répérage des uretères lors de l’intervention depuis leur entrée dans la cavité pelvienne jusqu’à leur abouchement dans la vessie, l’isolement parfait des pédicules vasculaires (utérins et lombo-ovariens) sont les garants de la sécurité vis-à-vis de l’uretère.Mots clés: coeliochirurgie; lésions urétérales iatrogènes; prévention SUMMARY Ureter traumatism remains a major concern for the surgeon while operating in the pelvis. We report here the results of our experience in laparoscopic surgery in relation to ureteral traumatism. From Irst January 1989 to 31 December 1995, we have noted six cases of ureteral traumatism from 700 hysterectomies and 1,200 cystectomies. The risk is then 6/1,900 (0.31 %) for the all interventions. This risk is 5/700 (0.71 %) for the hysterectomies, and 1/1,200 (0.06 %) for the cystectomies. From these results, it appears that the occurence risk is higher for hysterectomies, while the severity risk is higher with cystectomies. The best treatment remains the prevention. Good knowledge of the indications and contra-indications as well as the limits of the laparoscopic surgery, the location of the ureters from their entry in the pelvis to their ending in the bladder, and the isolation of vascular pedicules (uterine and lombo-ovarian) are guarantees of ureteral safety.Keys words: laparoscopic surgery; iatrogenic ureteral injuries; prevention
Editeur: Le Bénin Médical
Format: application/pdf
Disciplines: Écologie, Médecine
Régions: Afrique de l'Ouest