Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Profil des femmes admises pour complications d’avortement provoqué (AVP) dans les centres de santé de Cotonou

Sujet: Avortement provoqué ; complications ; centre de santé ; Cotonou
Auteur: takpara, Issifou; Clinique Universitaire de Gynécologie et d’Obstétrique, CNHU, COTONOU, Denakpo, Justin D L; Clinique Universitaire de Gynécologie et d’Obstétrique, CNHU, COTONOU, Goufodji, S; Centre de recherche en Reproduction Humaine et Démographique (CERRHUD), CNHU, COTONOU, Alihonou, Eusèbe; Clinique Universitaire de Gynécologie et d’Obstétrique, CNHU, COTONOU
Résumé: Le profil des femmes admises pour avortements provoqués dans nos centres de santé n’a pas variédepuis plus de dix ans.En effet du 1e  janvier 1978 au 31 décembre 1981, une étude rétrospective avait révélé que les populations cibles étaient les primigestes (48,4%), les femmes âgées de moins de 20 ans (45,9 %), les élèves et les étudiantes (44 %).Du 19 juillet 1993 au 19 juillet 1994 une étude prospective réalisée à la clinique universitaire de Gynécologie et d’obstétrique, CNHU, COTONOU, à la maternité Lagune de Cotonou révèle que la fréquence des avortements provoqués est en augmentation, (39,6 %), par rapport à l’ensemble desavortements, 5 cas d’avortements pour 100 accouchements. Les complications graves demeurentidentiques :- les hémorragies génitales (81,39 %)- les traumatismes (18,08 %)- les infection (15,50 %).Le taux de Iétalité est de 23 % pour l’étude rétrospective et 28,42 % pour l’étude prospective.Ainsi la fréquence des avortements provoqués augmente entraînant de facto une augmentation de lamortalité maternelle. Les avortements provoqués demeurent encore à Cotonou une situation préoccupante.
Editeur: Le Bénin Médical
Format: application/pdf
Disciplines: Médecine, Santé
Régions: Afrique de l'Ouest