Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Conditions d’utilisation et contrôle de qualité des lecteurs de glycémie capillaire au CHU de Conakry avec l’Hémocue B Glucose

Sujet: lecteurs de glycémie ; contrôle de qualité ; hygiène ; autosurveillance
Auteur: BALDÉ, NM; Service d’Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, CHU de Conakry, Hôpital Donka, DIALLO, MSK; Service d’Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, CHU de Conakry, Hôpital Donka, DIALLO, AB; Service d’Urologie, CHU de Conakry, Hôpital Ignace Deen, DIAKITÉ, M.; Laboratoire central, CHU de Conakry, Hôpital Donka, CAMARA, A.; Service d’Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, CHU de Conakry, Hôpital Donka, KAKÉ, A.; Service d’Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, CHU de Conakry, Hôpital Donka, DIALLO, MM.; Service d’Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, CHU de Conakry, Hôpital Donka
Résumé: Les objectifs de l’étude étaient de préciser les conditions d’utilisation et la fiabilité des résultats des lecteurs de glycémie utilisés par le personnel soignant au Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Conakry. Chaque lecteur en utilisation (n=21) a été testé sur les mêmes prélèvements capillaires, en normoglycémie et en hyperglycémie par rapport à la valeur cible de référence : l’analyseur HemoCue B glucose®. Des données complémentaires ont été recueillies auprès de chaque utilisateur qui a été ensuite soumis à une observation directe pendant qu’il effectuait une glycémie. Les appareils recensés étaient de la marque Life scan® (n=17) et Roche® (n=4). La marque la plus utilisée était le One Touch Basic® (n=7). En moyenne, les résultats rendus par les différents lecteurs de glycémie s’écartaient de la référence de 0,09 g/L (soit 9,7% de la valeur de référence) en normoglycémie et de 1,40g/l (soit 26%) en hyperglycémie. Les valeurs obtenues par 81% des lecteurs de glycémie étaient à plus de 15% de la valeur cible de référence. Aucun utilisateur n’employait les bandelettes de contrôle. Deux lecteurs étaient souillés de sang et aucun port de gants lors de la réalisation des glycémies n’a été observé. La formation des utilisateurs et un contrôle de qualité régulier des lecteurs de glycémie pourraient prévenir le risque induit de traitement inadapté ou de transmission nosocomiale d’infection.   Mots-clés : lecteurs de glycémie ; contrôle de qualité ; hygiène ; autosurveillance   SUMMARY   The objectives of the study were to clarify terms of service and accuracy of capillary blood glucose meters used by the staff in the Conakry Teaching Hospital. Every blood glucose meter in use (n=21) was tested on the same capillary samples, in mormoglyceamia and in hyperglycaemia with regard to the reference value: the analyzer HemoCue B glucose ®. Additional data were collected from every user who was then direct observed during the realization of a glycaemia. The listed devices were of the brand Life scan ® (n=17) and Roche ® (n=4). The most used model was One Touch Basic ® (n=7). On average, the results returned by the blood glucose meters deviated from the reference of 0,09 g/L (that is 9,7 % of the reference value) for mormoglyceamia and of 1,40g / l (that is 26 %) for the hyperglycaemia. The values found by 81 % of the blood glucose meters were different by more than 15 % of the reference value. No user employed the control strips. Two blood glucose meters were soiled by blood and no bearing of gloves during the realization of the glycaemia was observed. The training of the users and a regular quality control of the capillary blood glucose meters could prevent the risk led by unsuitable treatment or by hospital-borne transmission of infection.   Key-words : Blood glucose meters ; quality control ; hygiene ; self-monitoring
Editeur: Le Bénin Médical
Format: application/pdf
Disciplines: Médecine
Régions: Afrique de l'Ouest