Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

La fortification comme sceptre des Ayyoubides et des Mamelouks dans le Bilād al-Šām et en Egypte à l'époque des Croisades

Sujet: [SHS:ARCHEO] Humanities and Social Sciences/Archaeology and Prehistory, [SHS:ARCHEO] Sciences de l'Homme et Société/Archéologie et Préhistoire, fortification, architecture militaire, ayyoubide, mamelouk, Proche-Orient, Egypte, Croisades
Auteur: Michaudel, Benjamin
Résumé: La fortification constitua à l'époque des croisades un des principaux outils architecturaux dans la gestion et dans la résolution des conflits opposant les croisés aux musulmans dans le Bilād al-Šām. Elle permit la surveillance des frontières de part et d'autre et le développement d'une économie rurale et d'agglomérations denses dans les fiefs ou les iqṭāʻ protégés par des châteaux ou des tours. Durant sa grande phase de développement entre la fin du XIIe siècle et la fin du XIIIe siècle, la fortification devint également pour les souverains ayyoubides et mamelouks l'instrument privilégié pour l'implantation ou la consolidation de leur pouvoir dans les territoires musulmans qui échappaient encore à leur contrôle ou dans les provinces prises aux croisés dont la soumission passait à la fois par les armes et par la puissance symbolique représentée par un château fort.
Disciplines: Architecture
Régions: Moyen-Orient