Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Réhabilitation de l’agénésie tibiale chez l’enfant à Cotonou

Auteur: GBENOU, Seraphin; Service de Chirurgie pédiatrique Hôpital de la Mère et de l’Enfant Lagune (HOMEL) de Cotonou., KPADONOU, Toussaint; Service de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation, CNHU- HKM de Cotonou, FIOGBE, M; Clinique Universitaire de Chirurgie Pédiatrique, CNHU-HKM de Cotonou., HOUNNOU, Gervais; Clinique Universitaire de Chirurgie Pédiatrique, CNHU-HKM de Cotonou., KOURA, A; Clinique Universitaire de Chirurgie Pédiatrique, CNHU-HKM de Cotonou., AGOSSOU-VOYEME, Augustin Karl; Clinique Universitaire de Chirurgie Pédiatrique, CNHU-HKM de Cotonou.
Résumé: L’agénésie du tibia (AT) est une très rare anomalie congénitale des membres pelviens caractérisée par une aplasie ou hypoplasie du tibia et la présence d’une fibula intacte. La réhabilitation des enfants porteurs d’AT pose de sérieux problèmes dans un contexte socio-économique défavorisé. L’étude a pour objectif d’analyser les aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs des AT. Elle est rétrospective à visée descriptive portant sur 12 cas d’AT observés chez 10 enfants béninois sur une période de 10 ans. La classification de Kalamchi a été utilisée pour répartir les AT et pour leur adapter un traitement conséquent. La fréquence de l’AT a été de 1 cas par an, la Sex-ratio de 1. L’âge moyen des patients a été de 2,8 ans, les extrêmes de 3 jours et de 14 ans. Neuf AT étaient de type 1, deux de type 2 et un de type 3. Les malformations associées étaient la bifurcation du fémur (3 cas), la pseudarthrose de la fibula (1 cas), l’agénésie d’orteils (2 cas) et une malformation de membre thoracique sous forme d’ectromélie (agénésie radiale) d’ectrophalangie et d’unidactylie. Six patients ont été opérés dont 5 appareillés (4 ayant repris la marche, 2 perdus de vue), deux toujours en attente de chirurgie, un transféré en Europe et un décédé. La réhabilitation des AT axée sur l’amputation et l’appareillage, quoique techniquement possible au Bénin se heurte aux réticences culturelles et aux difficultés d’accessibilité logistique et financière. L’infanticide rituel des enfants malformés pratiqué au Bénin ne serait-il pas un facteur réducteur de la fréquence des AT ? Summary Tibial agenesis (AT) is a very scarce congenital anomaly of the pelvic members characterized by an aplasia or hypoplasia of tibia and the presence of an intact fibula. Rehabilitation of the children carrying TA poses seriousness problems in an underprivileged socioeconomic context. The aim of this study is to analyze epidemiological, clinical, therapeutic and evolutionary aspects of the TA. It is a retrospective survey aimed to be descriptive, based on 12 cases of TA observed in ten Beninese children on ten years. Kalamchi classification has been used to distribute TA and to adapt them a consequent treatment. The frequency of TA was 1 case per year, and Sex-Ratio of 1. Middle age of patients was 2,8 years, and the extremes 3 days and 14 years. Nine TA were of type 1, two of type 2 and one of type 3. Associated malformations were bifurcation of the thighbone (3 cases), pseudarthrose of the fibula (1 case), agenesis of toes (2 cases) and a thoracic member malformation as ectromelia (radial agenesis) of ectrophalangia and unidactylia. Six patients have been operated of which five gotten under way (4 having taken the walk, 2 lost of view), two always in waiting of surgery, one transferred in Europe and one died. Rehabilitation of TA centered on the amputation and the equipment, although technically possible to Benin collides to the cultural reticences and the difficulties of logistical and financial accessibility. Done the ritual infanticide of the children malformed practice in Benin would not it be a reducing factor of the frequency of TA? Keywords: Rehabilitation, tibial agenesis, congenital malformation, child.
Editeur: Le Bénin Médical
Format: application/pdf
Disciplines: Médecine
Régions: Afrique de l'Ouest