Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Le soufisme et les soufis selon Ibn Taymiyya

Sujet: [SHS:RELIG] Humanities and Social Sciences/Religions, [SHS:RELIG] Sciences de l'Homme et Société/Religions, Ibn Taymiyya, soufisme, soufi, wahhabisme, état spirituel, station spirituelle
Auteur: Assef, Qais
Résumé: Héritée de l'orientalisme du XIXe siècle, et accentuée par l'avènement du wahhabisme et du salafisme, la réputation anti-soufie d'Ibn Taymiyya n'a cessé de voiler la réalité de son oeuvre à portée mystique. Celui que l'on présente comme l'ennemi juré du soufisme aurait pourtant appartenu à la confrérie soufie Qādiriyya. Les préjugés sur Ibn Taymiyya et son école hanbalite, d'une part, et les difficultés spécifiques à l'approche de la mystique musulmane, d'autre part, ont été des obstacles majeurs à une étude approfondie sur les relations du savant hanbalite au taṣawwuf. L'épître al-Ṣūfiyya wa-al-fuqarāʾ, qui fait l'objet du présent travail, révèle, non seulement son approbation explicite du soufisme, mais encore une défense énergique de cette discipline contre ceux qui la condamneraient en tant que telle. En outre, une lecture attentive de cette épître, associée aux faits historiques et à d'autres écrits du šayḫ al-islām, laisse transparaître une doctrine mystique dans la lignée des grands maîtres soufis, tels Ğunayd, Abū Bakr al-Kalābāḏī, Abū Ṭālib al-Makkī, ʿAbd al-Raḥmān al-Sulamī, etc.
Disciplines: Religions
Régions: Moyen-Orient