Savoirs en partage

Le portail des ressources scientifiques
et pédagogiques de l'AUF

Les apports d'un S.I.G. dans la connaissance des évolutions de l'occupation du sol et de la limitation du risque érosif dans la plaine de la Bekaa (Liban) : exemple d'un secteur du Bekaa el Gharbi

Sujet: [SHS:GEO] Humanities and Social Sciences/Geography, [SHS:GEO] Sciences de l'Homme et Société/Géographie, Aménagement du couvert végétal
Auteur: El Hage Hassan, Hussein
Résumé: La plaine de la Bekaa, notre région d'étude, est une région qui a connu au cours des cinquantedernières années une évolution importante dans le mode d'occupation du sol (couvert urbain, couvertvégétal). Le système d'information géographique permet une étude objective dans une région où lapratique directe du terrain n'est pas toujours facile. Pour conduire cette étude, nous avons choisi decomparer deux dates différentes : 1962, 1998. L'évolution constatée nous a poussés à chercher lescauses du changement du couvert du sol (facteurs climatiques, facteurs socio-économiques). Ensuite,nous avons étudié le risque qui peut menacer cette région agricole. Le risque d'érosion hydrique(érodibilité et battance) est un problème majeur de dégradation du sol, qui menace l'avenir del'agriculture dans la plaine de la Bekaa et dans la région d'étude.Plusieurs facteurs déterminent le risque d'érosion hydrique. La majorité de ces facteurs, comme le sol,la pente, la géologie, ont une valeur constante. Quant au couvert du sol et à la pluviosité, ils peuventvarier d'une année à l'autre. Pour cela, nous avons travaillé sur le couvert végétal, compte tenu deson importance, pour assurer un couvert végétal productif qui aide à protéger le sol contre l'érosionhydrique.
Editeur: Université d'Orléans
Disciplines: Géographie
Régions: Moyen-Orient